Cette note de lecture étant déjà bien en retard, j'irai à l'essentiel : Smart est l'ouvrage le plus intelligent que j'ai lu au sujet d'Internet à ce jour. Là où missionnaires comme contempteurs du digital regardent Internet au travers des écrans à portée de leurs yeux, Frédéric Martel est allé voir sur le terrain par qui sont faits et utilisés les outils de l'Internet actuel. Il en revient avec une thèse au rebours du village global ou du monde plat. Smart démontre qu'il n'existe pas un Internet mondial, abolissant les barrières culturelles, mais des Internets, dont les frontières recoupent bien souvent des frontières bien physiques.